Les programmes

Le 18 avril 2018 à 19h30 à l’Institut hongrois :
Et si Nicolas Schöffer était né en l’an 2000 ?

Nicolas Schöffer, sans conteste un artiste majeur et précurseur du XXe siècle, a défriché bien des sentiers qui ont façonné le paysage artistique du XXIe siècle. Fondateur de l’art cybernétique, il a toujours revendiqué la nécessité pour l’artiste de travailler avec les outils de son temps. Puisant dans son œuvre foisonnante, cette conférence propose de visiter les formes qui auraient pu inspirer les avancées considérables dans le domaine des neurosciences et de la compréhension des mécanismes du vivant depuis une vingtaine d’années.

Autour de quelques-unes de leurs œuvres et de quelques repères dans l’histoire de l’Art et des Sciences, les artistes Catherine Nyeki et Marc Denjean nous parleront des nouvelles perspectives de l’art immersif ouvertes par les technologies de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Catherine Nyeki : Artiste plasticienne plurimédias, musicienne Marc Denjean : Designer/codeur, plasticien du langage

Entrée libre
Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

Le 12 juin 2018 à 19h30 à l’Institut hongrois :
Les démocraties dites « illibérales » en Europe centrale Conférence donnée par Chantal Delsol

L’association des Amis de l’Institut Hongrois a invité Madame Chantal Delsol à venir présenter son analyse des démocraties dites « illibérales » en Europe Centrale d’un point de vue général d’abord, puis en examinant la situation dans chacun des pays concernés. Le Professeur Delsol est philosophe et écrivaine. Elle est membre de l’Institut et dirige l’Encyclopédie de l’Europe médiane. En tant qu’éditorialiste, elle écrit au Figaro, à Valeurs Actuelles et au magazine L'Incorrect.

Entrée libre
Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.