Lettre d'information n°12

 

 

 

 

A.A.I.H.
ASSOCIATION DES AMIS
DE L'INSTITUT HONGROIS DE PARIS

 

 

LETTRE D'INFORMATION N°12 - janvier 2017

LETTRE D'INFORMATION  N°8 - mars 2015

 

 

LETTRE D'INFORMATION N°7 - octobre 2014

 

 

LETTRE D’INFORMATION N° 6 - février 2014

 

 

Chères et Chers Amis,

 

Pour notre association cette nouvelle année s’annonce sous des auspices prometteurs , riche de projets, au service desquels nous continuerons à mettre toute notre énergie pour en assurer la réalisation et le succès.

 

Nos souhaits amicaux vont vers chacune et chacun, pour que l’année 2014 soit la meilleure possible et vous apporte de multiples satisfactions.

 

Pour la Hongrie ce pays qui nous rassemble, nous formulons aussi des voeux pour que toutes ses potentialités culturelles et humaines que nous nous efforçons de servir au mieux, soient utilisées pour contribuer à l’épanouissement harmonieux de chacun.

 

Tout comme le fut la célébration, il y a deux ans, de notre vingtième anniversaire,en 2014 l’un des points forts de nos activités -qui consacrera aussi l’ancrage de notre association dans la durée- sera celle du dixième anniversaire du Prix Hungarica .

 

Hommage aux travaux de recherche en sciences humaines et sociales sur la Hongrie contemporaine et son environnement européen, le Prix couronne de jeunes Lauréats, originaires de diverses universités de France, qui contribuent à mieux faire connaitre et aimer ce pays attachant .

 

Je me réjouis de la vitalité de l’AAIH, qui ne peut cependant être évoquée sans souligner l’engagement et le travail des membres de notre équipe, la fidélité de nos adhérents -que nous souhaitons toujours plus nombreux- et les liens étroits et confiants entretenus avec le très dynamique Institut hongrois de la rue Bonaparte....

 

Au moment où pour des raisons de santé je suis contrainte de quitter notre Conseil d’administration, je suis heureuse de vous confier le bonheur que j’ai eu à avoir été depuis sa création en 1992, actrice et observatrice privilégiée de la vie de l’Association à laquelle je reste, bien naturellement, profondément attachée.

 

En toute amitié

 

 

 

Judith de Gérando Charpentier

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTIVITES AUTOMNE 2013 :

 

  • la soirée en l’honneur de Margit VARRO le 27 septembre

La rencontre- hommage à cette pianiste - créatrice d’une méthode d’enseignement du piano - animée par ses proches, a touché les participants heureux de rencontrer ceux qui l’ont connue et admirée pour ses qualités tant musicales qu’humaines

 

  • la Conférence du lauréat du Prix Hungarica 2012, Mateusz Chmurski, à l’institut français de Budapest le 12 novembre 2013 - qui portait sur une comparaison desœuvres du polonais Karol Irzykowski, du tcheque Ladislav  Klíma et du hongrois Géza Csáth - a réuni un public venant des trois pays. Elle a conforté, si besoin en était , les liens de l’AAIH avec l’Institut français de Budapest. L’AAIH y était représentée par son Président et sa Secrétaire générale

 

  • le salon musical du 15 novembre 2013 , «Airs d’opérettes : invitation au voyage au fil du Danube» , en soutien au Prix Hungarica, a constitué un véritable succès apportant un parfum de légèreté à cette période automnale ! Outre la performance des musiciens nous étions tous captivés par les commentaires de Didier Francfort qui a su placer la musique dans un contexte historique passionnant.

 

  • la visite guidée de l’exposition Bartok au musée d’Orsay le 19 décembre, sous la houlette de Danièle Périvier de Gérando nous a plongés, à la veille des fêtes, dans l’heureux climat de toute une époque.

 

 

 

 

 

ACTIVITES HIVER 2014

 

  • Remise du Prix de traduction BAGARRY-KARATSON le 12 février 2014 à 19 heures à Jean-Louis Vallin pour «Le désastre de Sziget», épopée hongroise du 17ème siècle (Institut hongrois)

  • Assemblée générale de l’AAIH 13 mars 2014 à 18 heures àl’Institut hongrois

 

  • Remise du Prix Hungarica 13 mars 2014 à 19 heures 30 à l’Institut hongrois

Ce sera aussi l’occasion de fêter le dixième anniversaire du Prix Hungarica autour d’anciens lauréats du Prix qui pourraient évoquer brièvement leur carrière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROJETS D’ACTIVITES 2014

 

  • une soirée au Théâtre du Ranelaghsera prochainement proposée pour le concert «le pianiste aux 50 doigts ou l’incroyable destinée de GYÖRGY CZIFFRA»

 

  • visite du Sénat :dans le cadre de notre programme de visite de grandes institutions- inauguré par la visite du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’homme en juin dernier- nous prenons des contacts pour vous proposer une visite du Sénat qui pourrait être effectuée au mois de septembre 2014

 

  • Salon musical de 2014 en soutien au Prix Hungarica : la soirée sera dédiée à des poèmes hongrois mis en musique par Bartok et Kodaly; ils seront présentés sous forme de chants par de jeunes artistes hongrois tandis qu’un acteur récitera ces vers en français et qu’une musicologue commentera ces œuvres. La date se situera en automne.

 

  • La première d’une série de Tables rondes sur «la Hongrie en période ottomane»sera également organisée en automne.

 

 

 

  • LE SITE WEB DE L’AAIH :grâce à l’aide et à la compétence de Jozsef Keresztes-Nagy, responsable des projets visuels à l’Institut hongrois, le site www.magyarophil.org a été complètement transformé. Vous pouvez désormais le consulter en plus des PC, sur les smartphones et les tablettes ; des ikons vous permettent de partager le contenu sur facebook ou twitter, l’envoyer par mail et l’imprimer, le tout avec un clic ; le site peut contenir des images, du son et/ou des videos et enfin, les cotisations et/ou les dons peuvent désormais être payées en ligne par paiement sécurisé Pay-Pal, très facile d’utilisation.

Nous vous invitons d’ailleurs à cette occasion à vous en servir pour payer la cotisation de 2014 dont le montant n’a pas changé.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Ambassadeur François Nicoullaud président, Judith de Gérando Charpentier vice-présidente, Antoinette Daridan secrétaire générale, Monique Pauti secrétaire générale adjointe, André Boizard trésorier, Michel Becq,Béla Farago, Agnès Grebot, André Karàtson, Judith Karinthy, Danielle Perivier de Gerando, Ethel Rey, Clara Royer, Thomas Schreiber, Thomas Szende.

 

Membre permanent : Balàzs Ablonczy, directeur de l’Institut hongrois de Paris

 

 

Lettres d'information n°3
mai 2012


Chères et Chers Amis,

Le printemps 2012 incite l’AAIH à un bilan en même temps qu’à un regard vers le futur, puisque nous y célébrons le vingtième anniversaire de la création de notre Association ! Certes, nos objectifs n’ont pas changé. En étroite coopération avec l’Institut hongrois de Paris, elles demeurent orientées vers le développement des relations culturelles franco-hongroises et d’une meilleure connaissance de la Hongrie.

Celles et ceux qui ont participé à la naissance de l’Association et restent attachés à son développement sont certainement les plus à même de dresser un bilan et de faire des suggestions pour l’avenir. Mais vous tous, en particulier vous qui nous avez rejoints plus récemment et avez de ce fait, un regard plus neuf, voire plus critique, êtes appelés à nous faire part de vos remarques et de vos suggestions pour l’avenir. Par avance, nous remercions celles et ceux d’entre vous qui participeront à cette réflexion.

Dans ce cadre, l’activité de ces derniers mois m’amène d’ores et déjà à relever une orientation qui s’est concrétisée au travers de plusieurs évènements et mérite d’être développée : celle d’une coopération plus étroite avec l’Institut culturel français de Budapest. Nous nous en réjouissons !

Avec vous, je souhaite donc que cette année 2012 soit celle d’un nouvel élan pour notre Association !

François Nicoullaud
Président de l’AAIH
Ancien ambassadeur de France en Hongrie

 

ACTIVITES 2012 (premier trimestre)

  • 27 janvier 2012 : conférence –concert : « Franz Liszt et Marie d’Agout : féconde Italie » L’historien d’art Jean-Claude Menou, le pianiste Leo Debono et la mezzo-soprano Elena Rakova ont illustré les étapes de cette aventure en clôturant ainsi les manifestations autour de Liszt devant un public nombreux et enthousiaste.
  • 14 février 2012 : remise du prix de traduction Nicole Bagarry-Karatson à Marc Martin et Sophie Aude pour la traduction du grand roman de Péter Nádas, Histoires parallèles (Párhuzamos Történetek).
  • 22 février 2012 : Assemblée générale et remise du Prix Hungarica, en présence de ses deux sponsors BNP Paribas Cardif et Électricité de France, à ses deux lauréats : Prix à Lucie Campos, pour sa thèse de Doctorat en lettres soutenue à Poitiers « Crise de la conscience historique et fictions contemporaines» (Imre Kertész, W.G Sebald et J.M. Goetze), Accessit à Sophie Rauszer pour son Mémoire de Master d’études européennes à la Sorbonne nouvelle « La question de la nationalité hongroise en Slovaquie. Analyse de la loi modificative hongroise du 26 mai 2010 sur la naturalisation simplifiée ».
  • Mars-avril 2012 : exposition du Photographe Philippe Gras « BUDAPEST 1990 ».à l’Institut hongrois. Ce grand photographe de la création contemporaine, prématurément disparu, a réalisé au printemps 1990 une série de photos sur Budapest à l’occasion de la préparation du Festival d’automne de Paris. Cet ensemble redécouvert dans ses archives présente les monuments et le la vie quotidienne de la capitale hongroise à l’époque charnière du changement de régime. AAIH a contribué financièrement à la production de cette exposition.

 

ACTUALITÉS 2012

Programme de parrainage d’étudiants hongrois : sept étudiants en bénéficient actuellement, grâce à nos membres qui les accueillent. Nous vous solliciterons à nouveau à la rentrée pour les nouveaux arrivants de Hongrie.

Renouvellement de la souscription à la « Nouvelle gazette », seule publication hebdomadaire en français sur l’actualité hongroise pour laquelle 13 membres se sont inscrits cette année. L’abonnement est financé par l’AAIH jusqu’à un plafond de 250€.

Mouvements :

  • Prochain départ de Csaba Varga, directeur adjoint de l’Institut hongrois, que nous regretterons ;
  • Départ annoncé également de Miklos Kisári, Ministre Conseiller à l’ambassade de Hongrie, avec lequel l’AAIH a aussi tissé d’excellents liens.

 

PROJETS 2012

7 juin-31 août Reprise de l’exposition BUDAPEST 90 (voir ci-dessus) à l’Institut français de Budapest.

11 juin 2012 : visite guidée par Madame Schöffer de l’atelier de Nicolas Schöffer. En amont de l’exposition et de séances de films que l’Institut hongrois organisera autour de Nicolas Schöffer à la rentrée, nous vous invitons à venir visiter son atelier.

D’abord peintre, puis sculpteur, urbaniste, architecte, théoricien de l’art et père de l’art cybernétique, cet artiste d’origine hongroise, « crée surtout à l’échelle de la ville dans laquelle il veut redonner aux hommes de notre époque le plaisir de vivre à l’abri de toutes sortes de pollutions visuelles autant qu’auditives ». Ticket d’entrée 10 Euros, nombre de participants limité à 15. R.V. Villa des Arts , 15 rue Hégésippe Moreau (métro : Place Clichy ) à l’entrée, sous la plaque commémorative de Nicolas Schöffer à 18H20.

Visite guidée de l’Inalco : A la rentrée, nous vous proposerons une visite guidée des nouveaux locaux de l’Inalco, et notamment de sa bibliothèque, visite dont la date vous sera communiquée en temps utile.

Commémoration du 20ème anniversaire de l’AAIH : à l’automne nous organiserons une soirée festive dédiée aux vingt ans de notre association. Le programme et le date vous seront communiqués à la rentrée.

A l’automne, projet de conférence à l’Institut français de Budapest de Lucie Campos, dernière lauréate du Prix Hungarica, autour de l’œuvre d’Imre Kertész, Prix Nobel de littérature.

 

 

Lettres d'information n°4
décembre 2012/janvier 2013


Chères et Chers Amis,

L’année 2012, aura été marquée pas la célébration du vingtième anniversaire de l’AAIH, un évènement  particulièrement important dans la vie de notre association.

En effet bon an, mal an  nous avons pu  pendant ce long parcours servir les objectifs que nous nous étions fixés sous la houlette de notre président fondateur, Monsieur Raymond Barre, celui  de participer  aux côtés de  l’Institut hongrois, à la promotion de la culture hongroise et au développement des liens d’amitiés franco-hongrois. Nous sommes très honorés de continuer ce  passionnant travail aux côtés de notre actuel président, l’ambassadeur François Nicoullaud.

Qu’il me soit permis d’exprimer  ici en tant qu’ « engagée de la première heure »  ma conviction profonde  de l’utilité de notre engagement  et mes souhaits pour sa pérennité.

Notre  soirée animée par le  Groupe OPUS 4 restera dans la mémoire de chacun comme un grand moment de convivialité et de bonne humeur. En compagnie de ces musiciens nous avons retrouvé une culture musicale qui fait partie de l’identité non seulement de la Hongrie mais plus largement de l’Europe centrale. La poursuite des échanges autour de délicieux mets  typiquement hongrois savamment  préparés par Robert Bertalan, le cuisinier de l’ambassade de Hongrie, aura convaincu chacun de la vitalité des liens si variés qui fédèrent notre association.

Au terme de cette année bien remplie,  nos activités habituelles et leur projection sur les mois à venir  ne sont pas oubliées. Ainsi très prochainement le Jury de notre Prix Hungarica, qui consacre sur le plan universitaire un travail de recherche sur la Hongrie, se réunira pour désigner le lauréat 2012 dans une moisson  de dossiers particulièrement riche cette année!

Nous essayons  également  de mettre en place de nouvelles initiatives, plus orientées vers l’actualité. Nous pensons pouvoir inaugurer courant 2013 un cycle de visites qui nous permettrait la découverte de grandes organisations européennes ou internationales (Conseil de l’Europe, Unesco …)
A chacune et chacun d’entre vous j’exprime en mon nom et celui des membres de notre C.A tout d’abord nos remerciements pour votre fidélité puis  le souhait d’une année heureuse et féconde au cours de laquelle nous espérons vous retrouver souvent  dans le cadre des évènements  de l’AAIH.

Judith de Gérando Charpentier
vice-présidente de l’AAIH

 

ACTIVITES 2012 (juin-décembre)

11 juin 2012 : visite guidée par Madame Schöffer de l’atelier de Nicolas Schöffer, peintre, sculpteur, architecte, théoricien et père de l’art cybernétique cet artiste d’origine hongroise a voulu donner « aux hommes de notre époque une autre façon de vivre » à l’abri de bien des pollutions … 

juin-juillet 2012: Institut Français de Budapest : reprise de l’Exposition du photographe Philippe Gras « BUDAPEST 90 »  Cette exposition avait été présentée en mars-avril 2012 à l’Institut hongrois à Paris. Elle est constituée de photos prises en 1990 par ce grand photographe contemporain, trop tôt disparu, à l’occasion de son séjour à Budapest en 1990, pour la préparation du Festival d’automne. Réalisées juste après les événements de 1989-1990 elles donnent un éclairage intéressant  de la capitale hongroise à cette période charnière.

19 octobre 2012 : Concert OPUS 4 : Célébration du 20ème anniversaire de la création de l’AAIH en présence de notre invité d’honneur, l’un de ses fondateurs, le professeur Arpàd Vigh. Les locaux n’ont permis d’accueillir que 150 participants alors que près de 200 avaient souhaité s’inscrire ! Un vrai succès ! 

• 6 novembre 2012 : dans la perspective  de la poursuite d’une collaboration avec l’Institut Français de Budapest, et en lien avec notre sponsor du Prix Hungarica EDF, notre lauréate du Prix Hungarica 2011, Lucie Campos, a donné une conférence à Budapest, intitulée « Une République Européenne des Lettres ». L’AAIH  y était représentée par notre président.

26 novembre 2012 visite de l’INALCO et de la BULAC (Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations), installée dans de nouveaux locaux au 65, rue des Grand Moulins, dans le 13ième. La visite a été organisée par Thomas Szende, Professeur à l’Inalco et membre de notre conseil d’administration. Le site, doté d’une technologie nouvelle de pointe où sont enseignées 93 langues et civilisations avec plus d’un million et demi de titres de monographies en bibliothèque a beaucoup impressionné les personnes qui ont participé à la visite.

 

ACTUALITÉS 2012

Nous avons appris avec grande tristesse la disparition de Daniel Michaeli, membre du Conseil d’Administration de l’AAIH. Il apportait une ouverture « provinciale »
à notre association en tant que responsable de France-Hongrie à Lyon. L’AAIH  s’est manifestée  auprès de sa famille par l’envoi d’une gerbe et d’un message de condoléances.

Après quatre années d’une animation culturelle très fructueuse Csaba Varga a quitté l’Institut pour de nouveaux horizons. Il est remplacé par Judit Baranyai, chargée de la programmation artistique.

Le programme de parrainage d’étudiants hongrois continu en 2012/2013 : sept étudiantes hongroises sont parrainées par des membres de notre association que nous remercions.

 

PROJETS 2013

L’Assemblée générale de l’AAIH - suivie de la remise du Prix Hungarica - aura lieu le Jeudi 21 février 2013  à 18 heures, à l’Institut hongrois. Retenez cette date !

Deux visites d’institutions sont prévues au premier semestre :
- A Strasbourg : visite-rencontre au Conseil de l’Europe et  à la Cour européenne des droits de l’homme. Un document d’information sera préparé et vous sera adressé en même temps que le formulaire d’inscription dès que les modalités précises de ce déplacement seront arrêtées; il pourra être envisagé à cette occasion d’organiser un aperçu touristique de la ville de Strasbourg pour ceux qui le souhaiteront.
- A Paris : visite-rencontre à l’Unesco.

Concert-Conférence de Pierre Csillag en mai ou juin 2013 : Introduction à la musique contemporaine.

 

 

Lettres d'information n°5
septembre 2013


Chères et Chers Amis,

Déjà la rentrée et toutes les perspectives qui l’accompagnent !

Depuis la dernière Assemblée générale, suivie de la remise du Prix Hungarica , en février dernier, les points forts de nos activités auront été:

  • la découverte  du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des Droits de l’Homme dans cette belle ville de Strasbourg si chargée d’histoire !
  • très différente, mais  significative de l’importance des liens culturels entre la Hongrie et la France, la visite de l’exposition Simon Hantaï au Centre Pompidou : immense artiste imprégné de son pays natal, la Hongrie, S. Hantaï créera le meilleur de son œuvre en France où il passera la plus grande partie de son existence.

L’évocation de ces deux activités met bien en lumière les orientations que nous souhaitons donner à l’AAIH en cette période de rentrée :

  • d’une part - ouverture sur le monde extérieur par la découverte de grandes institutions qui œuvrent pour le développement des droits humains et culturels, comme la prochaine visite de l’UNESCO...
  • d’autre part - approfondissement de la connaissance du patrimoine sociétal, historique et culturel de la Hongrie et de ses voisins d’Europe centrale, avec lesquels le destin des Hongrois s’est souvent croisé 

Bien évidemment nous souhaitons faire ce chemin  avec le maximum d’entre vous, et là encore, avec un double but :

  • enrichissement personnel à travers une meilleure approche de ce monde complexe qui nous entoure, et de ce pays, la Hongrie, qui justifie l’existence de notre Association.
  • développement de liens interpersonnels plus forts entre les membres de notre association sans lesquels elle ne peut avoir de véritable vitalité...

Puissiez-vous être nombreux à partager ces objectifs et à nous retrouver aussi bien à travers votre présence lors de nos activités... que par vos suggestions que nous attendons !
Bonne rentrée à toutes et tous !

François Nicoullaud
Président de l’AAIH
Ancien ambassadeur de France en Hongrie

 

ACTIVITES PRINTEMPS 2013

  • Strasbourg 6 Juin 2013 : Visite du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des Droits de l’homme
    Grâce en particulier à la présence de Jean-Paul Costa, ancien Président de la Cour européenne des Droits de l’Homme qui nous a livré son expérience cette visite s’est révélée particulièrement éclairante, pour la quinzaine de participants.
  • Visite de l’exposition Hantai le 17 juin  
    Merci à Danielle Périvier de Gerando de nous avoir guidés à travers cette rétrospective passionnante de l’œuvre de Hantai qui fut une découverte pour plusieurs d’entre nous.

 

PROGRAMME AUTOMNE 2013

  • 27 septembre 2013 - 20 heures : soirée en l’honneur de Margit Varro :
    Cette soirée consacrée à la mémoire de la pianiste, créatrice d’une méthode d’enseignement du piano bien connue, sera animée par la petite fille de la pianiste, Gabrielle Varro, Edith Karinthy traductrice de ses méthodes d’enseignement, et Nathalie Contal, une pianiste qui fut son élève.
  • 12 novembre 2013 : Conférence de Mateusz Chmurski, Lauréat du Prix Hungarica 2013 à l’Institut français de Budapest sur Géza Csàth, écrivain progressiste hongrois du début du XXème siècle
  • 15 novembre 2013 - 20 heures : Salon musical «Air d’opérettes : invitation au voyage au fil du Danube» en soutien au Prix Hungarica
    Deux chanteurs Orianne Moretti et Matieu Muglioni, accompagnés  par Eric Arz au piano seront les acteurs de la soirée, commentée par le musicologue Didier Francfort.
    Un vin d’honneur permettra des échanges avec les acteurs
    Entrée 20 euros (15 pour les membres de l’AAIH- 10 pour les étudiants)

 

PROJETS AUTOMNE-HIVER 2013 / PRINTEMPS 2014

  • Visite -rencontre à l’Unesco
    Elle s’inscrira dans le cadre de notre nouveau parcours de découvertes des grandes institutions. Paris, lieu du siège de l’Unesco, facilitera la venue de nombre d’entre nous à cette manifestation
  • Visite guidée de l’exposition Bartok au Musée d’Orsay
    Danielle Périvier de Gerando sera notre guide à nouveau, cette fois pour l’exposition l’exposition « Allegro barbaro ou Bartók et la modernité hongroise. Date prévisible : début décembre. 
  • Cycle de conférences sur les relations turco-hongroises -premier semestre 2014 :
    Trois conférences sont envisagées pour nous faire connaître la Hongrie du temps de la présence ottomane autour de trois approches : l’histoire, l’histoire de l’art et la littérature. Des intervenants français, turcs et hongrois francophones et spécialisés seraient invités dans ce cadre.
  • 10ème anniversaire de l’entrée de la Hongrie dans l’Union Européenne :
    Les modalités d’un débat sur un bilan tant politique que économique et culturel (avancées/limites) pour la Hongrie, après dix ans de présence au sein de l’Union européenne sont étudiées. Nous sommes conscients de la préparation approfondie que requiert l’organisation d’un débat démocratique autour d’un tel sujet.

Enfin nous avons le plaisir de vous annoncer la modernisation en cours de notre site Internet, que nous souhaitons rendre plus convivial et plus complet. Des membres du CA avec l’appui éclairé de l’informaticien de l’Institut s’y emploient. Le nouveau site sera disponible avant la fin de l’année.