Les lauréates du prix...

Les lauréates du prix Hungarica

2012/2013 - ex aequo  Nicolas Bauquet pour sa thèse de doctorat intitulée Pouvoir, Église et société en Hongrie communiste, 1944-1964 : histoire intérieure d’une domination, soutenue à Sciences Po, Paris, et Benjamin Landais (lien externe : CV) pour sa thèse de doctorat intitulée Nations, privilèges et ethnicité à l’époque des Lumières : l’intégration de la société  banataise   dans la monarchie habsbourgeoise au XVIIIe siècle, soutenue à l’Université Paris I, en cotutelle avec l’université de Strasbourg et l’Université Loránd Eötvös de Budapest.

2011/2012Mateusz Chmurski (lien externe : paris-sorbonne.academia.edu | CV) pour sa thèse de doctorat en littérature comparée, soutenue à l’université de Paris-Sorbonne, en cotutelle avec l’Université de Varsovie et intitulée Figures de la modernité. Théorie et pratique du texte dans les littératures d'Europe centrale (1900 - 1914) à travers les œuvres de Karol Irzykowski, Ladislav Klíma et Géza Csáth
Céline Carenco (lien externe : CV | liste des travaux) accessit pour son mémoire de mastère 2 en musicologie présenté à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et intitulé L’influence des transcriptions d’oeuvres de Hector Berlioz sur l’écriture orchestrale de Franz Liszt.

2010/2011Lucie Campos (lien externe : CV) pour sa thèse de doctorat en langues et lettres, intitulée Crise de la conscience historique et fictions contemporaines (I. Kertesz, W.G. Sebald, J.M. Coetze), soutenue à l'université de Poitiers, Sophie Rauszer accessit pour le mémoire en Master Etudes Européennes à la Sorbonne Nouvelle : La question de la nationalité hongroise en Slovaquie. Analyse de la loi modificative hongroise du 26 mai 2010 sur la naturalisation simplifiée.

2009/2010 - Ates Uslu pour sa thèse intitulée Les voies lyriques de la nation : l'opéra et la formation de l‘indentité nationale hongois (1790-1884), Aurore Rivals pour sa thèse intitulée Peter Eötvös, le passeur d'un savoir renouvelé.Pour une archéologie de la composition ou 10 ans d'opéra.

2008/2009 - Grégoire Tosser (lien externe : univ-evry.fr) Contribution à l'esthétique musicale de la mort et de l'incomplétude: exemple de Gyorgy Kurtag thèse de doctorat en musicologie Université Rennes 2, Filip Kostelka (lien externe : cee.sciences-po.fr) Les dynamiques de la participation électorale dans les démocraties postcommunistes: les cas de la Hongrie,de la Pologne et de la République Tchèque mémoire de master 2 IEP Paris.

2007/2008 - Clara Royer (lien externe : univ-paris4.fr) Quêtes de l'identité dans la vie et l'esthétique d'une génération d'écrivains juifs centre-européens : Hongrie, Slovaquie, Transylvanie thèse de doctorat.

2006/2007 - Katalin Por L'apport des pièces à succès hongroises aux studios hollywoodiens 1930-1943 thèse de doctorat en cinématographie Université Paris 1, Aurore Rivals (lien externe : aurore-rivals.fr) Le passeur d'un savoir renouvelé ou Tri Sestri de Péter Eötvös master en musicologie, Université Paris 4.

2005/2006 - Pierre-Alain Collot thèse de doctorat en droit public : Le principe de non-discrimination au regard de l'appartenance nationale dans le droit constituttionnel des états tchèque, slovène et hongrois. La thèse a été réalisée entre l'univ.de Nancy 2 et Miskolc, Gusztàv Kecskés (lien externe : CV | liste des publications) thèse de doctorat, intitulée La diplomatie française et la révolution hongroise de1956 de l'université Sorbonne Nouvelle Paris 2 et Miskolc, Noémi Hinfray avec accessit master 2 Villes et territoires : l'intégration européenne et recompositions transfrontalières. Le cas de l'euro-région Hajdu Bihar en Hongrie et Bihor en Roumanie de l'univ. de Tours.

2004/2005 - José de Sousa (lien externe : ritm.u-psud.fr), docteur en sciences économique, maître de conférence à l'université Rennes 2, chercheur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, thèse de doctorat, présenté à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a été intitulée Les relations inter-firmes et contrats incomplets : théorie et application à la Hongrie.

2003/2004 - Veronika Nagy pour son Mémoire de DEA en sciences sociales, présentée à l'EHESS de Marseille : Faute et faillite dans les procédures de divorce. Une analyse de sociologie juridique comparée France : Hongrie.

 

Les lauréates du prix Nicole Bagarry-Karatson

2014 Sophie KEPES : Seul l'assasin était innocent (Bünügy) de Julia Székely et Kornél Esti (Esti Kornél) de Dezsö Kosztolànyi

2013 Jean - Louis VALLIN : La Zrinyiade ou Le Péril de Sziget, (Szigeti veszedelem ) de Miklos Zrinyi (Ed.Septentrion)

2012 Marc Martin avec la collaboration de Sophie Aude : Histoires parallèles (Párhuzamos történetek) de Péter Nádas ( Éd. Plon).
2011 Guillaume Métayer : Deux fois deux (Kétszer kettő) d'István Kemény (Éd. Caractères).
2010 Sophie Aude : Précipice (Szakadék) et de L'Histoire d'une solitude (Egy magány története,) de Milán Füst (Éd. Cambourakis).
2009 Clara Royer : Miséricorde (Irgalom) de Károly Pap.
2008 Georges Kornheiser - Poésies d'Endre Ady.
2007 Joëlle Dufeuilly : La mélancolie de la résistance de László Krasznahorkai (Éd. Gallimard).
2006 Françoise Bougeard : Ennemi public (Közellenség) d'István Tasnádi (Éd. L'Espace d'un Instant).
2005 Chantal Philippe : La Porte (Az ajtó) de Magda Szabó (Éd. Viviane Hamy).
2003 Marc Martin : La mort seul à seul (Saját halál) de Péter Nádas (Éd. L'esprit des péninsules).